Accueil > Cours en direct » Actualités » Consultation
Cotation du 26/06/2017 à 17h35 Altran Technologies +0,36% 15,33€
  • ALT - FR0000034639
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Altran aurait payé entre 40 et 60 ME pour Benteler

Altran aurait payé entre 40 et 60 ME pour Benteler
Crédit photo © Société Altran

(Boursier.com) — Altran a annoncé hier son renforcement en Allemagne via l'acquisition de l'ingénierie Benteler, dans des conditions financières qui n'ont pas été communiquées. Cette société de taille moyenne emploie environ 700 personnes. Les analystes estiment que le groupe a payé entre 40 et 60 millions d'euros. On sait en effet que Benteler réalise 60 millions d'euros de revenus annuels et une marge comprise entre 6 et 9%, soit 3,6 et 5,4 ME. On sait aussi que les opérations se négocient entre 8 et 10 fois le résultat opérationnel. La fourchette théorique irait donc de 28,8 à 54 ME.

Un acquisition jugée pertinente

Chez Oddo Midcap, on estime que le prix payé avoisine les 40 ME. Compte-tenu de la concurrence actuellement observée sur le marché allemand et les difficultés rencontrées par les petits acteurs pour être rentables, nous estimons que la profitabilité de la cible se situe plutôt en bas de fourchette, explique le bureau d'études, qui retient à l'inverse par prudence le haut de fourchette de multiple de valorisation. Sur cette base, la transaction est légèrement relutive, explique l'analyste, qui conseille d'acheter le titre en visant 15 euros.

Berenberg a une vision un peu différente. L'analyste retient 60 ME de revenus et un multiple d'EBIT de 10 fois également, mais valorise le dossier sur la base d'une marge plus élevée (haut de fourchette à un chiffre ou bas de fourchette à deux chiffres). Il aboutit ainsi entre 50 et 60 ME. Historiquement, Altran a payé 6 à 8 fois l'EBIT pour ses opérations de croissance, mais les multiples payés pour les cibles américaines et allemandes ont tendance à être plus élevés, souligne le bureau d'études, qui voit l'acquisition d'un très bon oeil dans le cadre de la réorganisation d'Altran en Allemagne. Depuis son arrivée chez Altran en juin 2015, Dominique Cerutti a réussi à restaurer le carnet de commandes dans tous les marchés en Allemagne, sauf l'automobile qui représente 60% des revenus dans le pays, poursuit Berenberg, qui pense que c'était à cause d'un manque de ressources en ingénierie. L'acquisition de Benteler devrait répondre à ce problème.

En décembre dernier, Cerutti avait annoncé qu'il prévoyait 650 ME d'acquisitions de complément pour les activités d'Altran dans le monde d'ici 2020, dont 200 ME pour l'Allemagne qui constitue un enjeu majeur pour le groupe de conseil en technologies. Le PDG vise 400 ME de chiffre d'affaires outre-Rhin en 2020, contre 222 ME en 2015.

©2016-2017, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Altran aurait payé entre 40 et 60 ME pour Benteler