Accueil > Cours en direct » Actualités » Consultation
Cotation du 28/07/2017 à 10h44 Zodiac Aerospace -0,27% 24,14€
  • ZC - FR0000125684
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Airbus toujours au chevet de Zodiac

Airbus toujours au chevet de Zodiac
Crédit photo © Zodiac

(Boursier.com) — Airbus a détaché davantage de ressources et de salariés auprès de Zodiac Aerospace, pour aider son fournisseur à gérer les retards accumulés sur les sièges et certains autres équipements de cabine. Les déboires industriels de Zodiac mettent l'avionneur dans une situation compliquée auprès de clients majeurs, à l'image de Qatar Airways qui a dû bouleverser son programme de liaisons à cause de l'absence de 5 A350 qui auraient déjà dû lui être livrés. Un porte-parole d'Airbus a toutefois précisé à Bloomberg que le retour à la normale chez Zodiac prendra encore plusieurs mois.

Etat de siège dans les trônes

Cette semaine, l'équipementier a lancé un nouvel avertissement sur ses résultats. La branche sièges connaît toujours d'importantes difficultés, essentiellement sur le site britannique de Cwmbran. Cette situation au Royaume-Uni compense les progrès réalisés par Seats US, qui est revenu à une performance opérationnelle normale, dans un environnement commercial qui reste globalement favorable pour cette activité et qui appuiera la croissance future, souligne Zodiac. Le site gallois reste un goulot d'étranglement qui fait l'objet d'un traitement spécifique. Dans la division cabine, la production de toilettes subit également de gros désordres industriels. Le management de Zodiac a indiqué que la situation se normalise mais que cela a entraîné des surcoûts.

Au-delà des déboires industriels, c'est le principe même du rachat par Safran qui a été menacé cette semaine. Plusieurs actionnaires ont estimé que la transaction ne pourra être réalisée sur la base initialement prévue, que certains jugeaient déjà élevée. L'acquéreur lui-même a concédé du bout des lèvres que la nouvelle situation devra être intégrée aux pourparlers. Du pain béni pour un fonds activiste comme TCI, vent debout contre l'acquisition, qu'il juge dispendieuse et inutile. Safran va devoir rapidement communiquer pour rassurer ses actionnaires concernant Zodiac.

Après avoir sombré de 16% en bourse mercredi dans le sillage de son avertissement, l'action de l'équipementier aéronautique s'est stabilisée hier autour de 23 euros.

©2017, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Airbus toujours au chevet de Zodiac