Accueil > Cours en direct » Actualités » Consultation
Cotation du 20/07/2017 à 09h00

Patrimoine et Commerce +0,04% 23,14€

  • PAT - FR0011027135
  •   SRD
  •   PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes
Eric Duval, Gérant de Patrimoine & Commerce

Eric Duval Gérant de Patrimoine & Commerce

Réaliser des opérations similaires à celle sur Sepric, avec des foncières privées ou, pourquoi pas, cotées

Boursier.com : Logiquement les comptes semestriels de Patrimoine & Commerce progressent largement, grâce à l'intégration de Sepric...

E.D. : Effectivement, nos loyers nets progressent de 76% au 30 juin et le résultat net récurrent progresse de 84%, ce qui illustre le succès de la prise de contrôle de la foncière Sepric, structure qui repose sur un modèle économique proche de celui de Patrimoine & Commerce. Les résultats sont donc solides et témoignent de la résistance de notre modèle dans un environnement économique toujours difficile.

Boursier.com : Quels sont les principaux indicateurs du nouvel ensemble au 30 juin ?

E.D. : Le taux d'occupation reste très élevé à 98%. Les impayés demeurent très faibles, à 0,7%. Nos locataires sont très fidèles et apprécient nos actifs comme le prouve notre très faible taux de turn-over, à 1%

Boursier.com : Le périmètre du nouvel ensemble pèse désormais 500 ME. Vous avez l'objectif d'atteindre 1 MdE d'ici 2016. Des discussions sont-elles entamées pour de nouvelles acquisitions ?

E.D. : Nous avions pour objectif 500 ME de patrimoine en 2015. Nous avons donc 2 ans d'avance sur notre plan de marche ! Nous souhaitons désormais passer à 1 MdE d'actifs par acquisition, mais aussi pourquoi pas par des opérations similaires à celle réalisée sur Sepric, sur des foncières privées ou pourquoi pas déjà cotées. A ce stade, rien n'est engagé en termes de négociations.

Boursier.com : Pour les financer, il vous faudra lever de nouveaux des fonds...

E.D. : Pour le moment, nous n'avons pas prévu de lever des fonds auprès d'investisseurs. Nous travaillons sur des actifs que nous avons déjà en stock et compte tenu des arbitrages que nous réalisons sur certains actifs à céder, nous disposons de suffisamment de fonds pour nous développer.

Boursier.com : Le titre n'est pas attractif en Bourse en raison de sa très faible liquidité. Comptez-vous améliorer ?

E.D. : Nous n'avons pas prévu d'augmentation de capital à ce stade. Si nous décidons d'en réaliser une un jour, cela se fera sans effet dilutif pour les actionnaires. Notre modèle est à très forte rentabilité : la rentabilité locative ressort ainsi à 7,6%. Nous souhaitons conserver notre endettement aux environs de 50% de LTV (NDLR : endettement rapporté à la valeur des actifs). Nous étions à 48,8% au 30 juin dernier.

Boursier.com : Pourquoi avoir réaménagé votre emprunt obligataire de 30 ME ?

E.D. : L'emprunt obligataire était amortissable à hauteur de 4 ME par an et nous avons convenu avec notre partenaire de le transformer en remboursement " in fine " en 2020 et 2021. Le cash-flow complémentaire pour la société sera de 4 ME par an, à investir et distribuer, donc à créer de la valeur.

Boursier.com : Quelle va être désormais votre politique en matière de distribution ?

E.D. : Nous souhaitons soigner nos investisseurs... Il nous faut trouver le bon équilibre, à la fois pour consacrer aux investissements le montant nécessaire à la poursuite du développement selon les critères de notre modèle, mais aussi pour rémunérer les investisseurs.

©2013-2017, Boursier.com

Eric Duval, Gérant de Patrimoine & Commerce