Hi-Media

HIM - FR0000075988 - Communication Médias Multimédias

 | Ajouter à ma liste  | Ajouter à mon portefeuille
Cotation du 23/07/2015 à 17h35
€ 0,830 -1,19%
Volume : 192 701
Ouverture : 0,840 Capitalisation : 36,85 M€
+Haut : 0,850
+Bas : 0,800

Achetez / Vendez chez : FortuneoBourse DirectBinck

Améliorez vos rendements avec :

Mon compteJe suis déjà client

DécouvrirJe souhaite recevoir une documentation gratuite

Entretien avec David Bernard, Directeur Financier d'Hi Media Le fait que Publicis rachète Digitas confirme qu'un mouvement est en train de s'opérer au sein des budgets publicitaires vers Internet. C'est une excellente nouvelle pour nous !

Boursier.com : La concurrence des grands groupes comme Havas ou Publicis est elle plus forte qu'auparavant ?

D.B. : Ces sociétés sont plutôt des clients d'Hi Media que des concurrents. En effet, les centrales d'achat de ces grands groupes de communication font appel aux services d'Hi Media. Les centrales d'achat sont des intermédiaires entre la régie publicitaire que nous sommes et le client final.

Boursier.com : Publicis a pourtant repris Digitas...

D.B. : Le fait que Publicis rachète Digitas indique que le groupe de Maurice Lévy s'intéresse au secteur... Cela confirme qu'un mouvement est en train de s'opérer au sein des budgets publicitaires vers Internet. C'est une excellente nouvelle pour nous !

Boursier.com : Le rythme élevé de croissance de la publicité en ligne va-t'il se poursuivre ?

D.B. : Le temps média consacré à Internet est de 25-30% du total, alors qu'il ne rassemble encore que 5% des budgets publicité. Le début de rééquilibrage en cours devrait se poursuivre et le décalage en terme de prix se comble progressivement. Pendant plusieurs années encore, on peut tabler sur la poursuite d'une forte croissance de ce créneau, alors que de plus en plus d'annonceurs font appel au Net dans leurs campagnes.
Boursier.com : Quels sont les pays étrangers où vous-êtes présents ?

D.B. : Hi Media est fort en Suède et en Allemagne. Nous sommes également présents en Belgique, au Portugal et au Brésil. Nous n'avons pas d'implantation en revanche au Royaume Uni. Des acquisitions à l'étranger sont possibles si les prix sont raisonnables...
Boursier.com : Quelle est votre position sur le marché français de la régie online ?

D.B. : En parts de marché, le leader est Orange et nous sommes le second intervenant sur le marché français de la régie publicitaire sur Internet.
Boursier.com : Pourquoi avez-vous choisi de devenir également éditeur de sites ?

D.B. : L'idée consiste à améliorer la rentabilité du groupe. Nos activités traditionnelles de régie ont une marge opérationnelle de 10 à 15% alors qu'elle est de 40 à 45% pour un éditeur ! Nous agrégeons de l'audience sur les thématiques où nous sommes bien implantées. Il n'est pas nécessaire d'être propriétaire du site le plus visité. Avec nos sites, nous offrons de la visibilité aux annonceurs... D'autres acquisitions sont envisageables si, là encore, les prix sont raisonnables.
Boursier.com : Le chiffre d'affaires 2006 est-il en ligne avec vos attentes ?

D.B. : Le chiffre d'affaires d'Hi Media est en ligne avec nos attentes. La marge opérationnelle sur l'exercice 2006 devrait être de l'ordre de 10% soit autour de 7 Millions d'Euros.
Boursier.com : Quelles sont les prévisions pour 2007 ?

D.B. : Le chiffre d'affaires est attendu à plus de 100 Millions d'Euros.

Boursier.com : Quelle serait votre attitude en cas d'offre sur Hi Media ?

D.B. : Nous n'avons pas de position théorique dans ce cas de figure. Nous étudierons si cela apporte de la valeur pour nos actionnaires. Rappelons que le management ne détient que 3% du capital.

Propos recueillis par — ©2007-2015, Boursier.com

David Bernard Directeur Financier d'Hi Media
David Bernard

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 

Actualités Hi-Media

Forums
Valeurs les plus actives
  • CGG (ex-CGGVeritas)Acitivité: 10
  • Alcatel-LucentAcitivité: 5
  • Engie (EX GDF SUEZ)Acitivité: 5
  • Groupe PartoucheAcitivité: 5
  • NatixisAcitivité: 5
  • SafranAcitivité: 5
  • Sequana (regroupées)Acitivité: 5
Sujets à la une
  • Le débris de La Réunion provient probablement d'un Boeing 777 31
  • Taubira prête à maintenir le délit de conduite sans permis 28
  • Natixis : hausse de 5% du bénéfice net sur le second trimestre 10
  • Grèce : pas de prêt sans allègement de la dette, prévient le FMI 18
  • Tous les forums
  • Alvexo – L’excellence du trading en ligne
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • BINCK.FR - Expert de la bourse en ligne
  • Fortuneo : la Bourse à des tarifs avantageux.
Alvexo
Partenaires