»
»
»
Consultation
Cotation du 04/10/2017 à 17h35 SFR (Ex-Numericable SFR) 0,00% 34,50€

Guerre ouverte entre SFR et TF1

Depuis le 29 juillet, Numericable-SFR n'a plus le droit de diffuser l'offre télévisuelle fournie par TF1. Seulement, l'opérateur refuse d'acter la fin de contrat et poursuit l'exploitation commerciale des programmes de MyTF1. TF1 ira en justice...

Guerre ouverte entre SFR et TF1
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) —

Voici 16 mois, le Groupe TF1 a entamé avec Numericable-SFR des discussions commerciales qui l'ont conduit, en juillet 2016, à proposer une nouvelle offre baptisée 'TF1 Premium'... L'offre inclut la mise à disposition de ses chaînes en clair, du service replay MyTF1 et de nouveaux services associés : 'start over' (retour en début de programme), 'catch-up' enrichie (rediffusion disponible au-delà de 7 jours, avant-premières, contenus de qualité etc..).

TF1 poursuivra Numéricable-SFR

Le groupe TF1 dit regretter "que Numericable-SFR ait rompu ces discussions en avril 2017". Par conséquent à compter du 29 juillet 2017, date d'échéance des contrats, et en l'absence de tout accord avec le groupe TF1, Numericable-SFR n'est plus autorisé à exploiter commercialement MYTF1 et les chaînes en clair du groupe TF1.

Le groupe TF1 ne fournit donc plus à Numericable-SFR le service replay MYTF1... Il a demandé que le distributeur cesse l'exploitation commerciale des chaînes du groupe : TF1, TMC, NT1, HD1, LCI. Cependant, Numericable-SFR poursuit l'exploitation commerciale de ses chaînes sans contrat. Aussi, le groupe TF1 entend "utiliser tous les moyens juridiques à sa disposition pour faire valoir ses droits".

Le film des discussions

Le groupe TF1 rappelle le calendrier des engagements respectifs...

- En mars 2016, le groupe TF1 a informé Numericable-SFR de sa volonté de procéder à une restructuration complète des conditions de distribution de ses chaînes en clair et de MYTF1 pour rétablir un juste équilibre économique entre les parties.
- En juillet 2016, la nouvelle offre 'TF1 Premium' a été proposée à Numericable-SFR.
- Les accords de distribution des chaînes du groupe TF1 (TF1, TMC, NT1, HD1, LCI) et du service de replay MYTF1 sont arrivés à échéance le 31 décembre 2016.
- Afin de favoriser la conclusion d'un nouveau contrat, le groupe TF1 a accepté de prolonger jusqu'au 28 juillet 2017 les accords de distribution.
- En avril 2017, Numericable-SFR a suspendu toute discussion et a saisi le CSA en règlement de différend.

Rémunération en question

Le groupe TF1 rappelle enfin que les téléspectateurs peuvent retrouver le replay de ses chaînes en clair sur MYTF1.fr et via l'application MYTF1 sur mobile et tablette. Les chaînes restent disponibles sur la TNT.

SFR a dénoncé samedi une "tentative de prise d'otage" de ses clients par le groupe de télévision TF1 qui a intimé à l'opérateur télécoms de cesser de diffuser ses chaînes gratuites après l'arrêt de leurs accords de distribution.

L'accord commercial permettant à SFR de distribuer les chaînes TF1, TMC, NT1, HD1 et LCI a pris fin vendredi, l'opérateur ayant refusé d'accepter la demande de la filiale de Bouygues de revoir à la hausse la rémunération qu'il lui reverse.

"Malgré l'opération de communication de TF1 ce jour, rien ne change pour les abonnés SFR concernant la diffusion des chaînes du Groupe TF1", souligne SFR, qui continuait de diffuser les chaînes de TF1 ce samedi.

Seul le service de rattrapage MYTF1 n'était plus disponible sur les boxes de l'opérateur mais restait accessible sur les tablettes, smartphones et ordinateurs.

Prise d'otage

De son côté, SFR a dit avoir découvert par voie de presse cette "inique tentative de prise d'otage de ses clients", selon les termes employés par l'opérateur qui a aussitôt annoncé vouloir lancer "toute action judiciaire nécessaire".

"La communication de TF1 comme la coupure unilatérale de My TF1 pour les seuls abonnés de SFR, dont la légalité est questionnée, constituent en effet un préjudice considérable contre lequel SFR étudie toutes les voies de recours possibles", a expliqué SFR qui regrette par ailleurs que TF1 n'ait pas attendu l'avis du Conseil supérieur de l'audiovisuel devant lequel SFR a ouvert une procédure en règlement de différend...

©2017,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Guerre ouverte entre SFR et TF1

Partenaires de Boursier.com